TOP 3 des conseils pour choisir un tensiomètre

Pour certains, le tensiomètre est un appareil important pour la survie. Grâce à lui, on peut pister une maladie et sauver une ou plusieurs vies en danger. C’est pour cela que les professionnels, très sceptiques et à raison, n’hésitent pas à poser des conditions, de sages conseils qui sont résumés en TOP 3 des conseils pour choix de tensiomètre.

  1. Produits homologués CE, produits sûrs

Partout dans l’industrie pharmaceutique, que ce soit en Europe, en Amérique ou ailleurs, il n’est pas exclu de voir des circuits peu orthodoxes qui commercialisent des tensiomètres bon marché, au péril des vies humaines.

A ce titre, une liste de produits réglos existe. Ce sont des tensiomètres conseillés par les autorités de santé et qu’on retrouve en format Excel. Allez sur le portail de  l’ANSM. C’est l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament. Une référence. Le CFLHTA, un comité en France,  dispose également de cette liste.

  1. Le tensiomètre radial très recommandé

C’est le chouchou du médecin. Il le considère comme son bijou car il l’utilise vraiment au quotidien. Comment en suivant ses patients. Sur une longue période. Sa précision lui confère tout ce précieux mérite dans les hôpitaux.

Son autre nom est le tensiomètre au poignet. Sa manipulation est un second atout, elle est facile,  et comme on l’équipe déjà  d’un écran scratch,  d’un recours de smartphone, et d’une connexion, d’un Bluetooth, on l’adore encore plus. N’étant pas encombrant, acheté sur une base moyenne d’une cinquantaine d’euros suffit.

  1. Zéro remboursement en Sécurité sociale

Pour les gens adeptes maladifs des remboursements à la sécurité sociale, forte devrait être leur déception. Zéro remboursement, même si c’est dans le cadre où l’achat du tensiomètre émane de la prescription d’un médecin.

Ne soyez pas alarmés, il y a toujours les bonnes mutuelles. Par contre, c’est ici que vous aurez trouvé un potentiel remboursement. Voire le contrat avant de signer. L’achat du tensiomètre est parfois remboursé.

Si vous vivez en couple, c’est mieux, un seul appareil permet de suivre continuellement la pression artérielle pour Monsieur et Madame. Les tensiomètres au poignet gardent alors dans leur mémoire, 2 profils. Ce qui ne fatigue pas les mutuelles.

Continuez la lecture ici.