tariere-conseils

Nos conseils pour bien utiliser une tarière

En matière de forage dans le sol, la tarière est devenue un équipement de première nécessité. Elle se voit à la portée de tous et performante au travail. Pour exploiter pleinement l’efficacité de l’appareil, voici quelques instructions à suivre.

Les précautions à prendre avant utilisation

Avant de s’attaquer au creusage, il faut s’équiper de gants pour avoir une bonne prise en main, amortir les chocs et éviter les blessures. Se munir de chaussures de protection est de même à recommander. Arrosez le sol à l’avance afin de profiter d’une meilleure pénétration de la mèche.

Durant la manœuvre, il est impératif de laisser les membres à l’écart des lames acérées. En cas de blocage ou d’accrochage d’un quelconque élément à la vrille, éteindre le moteur s’avère une sage décision avant d’entreprendre une action.

Source : https://tarieres.com/

Les techniques d’usage d’une tarière

Après avoir fixé le point d’entrée, maintenez la tarière sur une position bien droite et faites en sorte que la mèche hélicoïdale soit alignée verticalement. L’emploi d’un niveau à bulle est à conseiller sur un sol incliné.

Commencez à trouer en tenant des mains fermes les poignées. N’hésitez pas à exercer votre poids sur le matériel. Il est utile aussi de déblayer la terre qui remonte à la surface.

En cas d’obstacle comme un bloc de pierre, dégagez-le juste à la main ou à l’aide d’un outil adapté. Vous devez refaire la même action en cas de besoin. Si la machine se trouve trop courte, prévoyez une rallonge mèche.

 

Les travaux terminés, passez enfin au nettoyage et au rangement de votre tarière dans un endroit loin du vent et de l’eau de pluie.

Les méthodes d’entretien d’une tarière

L’entretien des tarières demeure simple, rapide et presque sans effort. Le modèle manuel peut se nettoyer juste avec de l’eau et de la brosse après chaque usage. Rangez-le dans un lieu sec pour éviter la rouille.

Un modèle électrique est sensible à l’humidité. Il faut retirer la mèche avant de la laver à l’eau. Utilisez un chiffon humide pour essuyer le bloc moteur et la partie supérieure de l’engin.

Vous pouvez entretenir votre tarière thermique chez un technicien ou seul en suivant le manuel. Il est plus judicieux de procéder à la vidange une fois par an.

 

Maintenant, tout est en ordre pour créer des trous pour les végétaux ou d’autres utilités. Vous avez besoin juste d’une meilleure tarière afin d’exécuter votre projet.

Lire aussi :Comment choisir son futur télémètre laser ? / L’utilisation d’une scie à onglet/ Mes conseils pour trouver la trancheuse à jambon idéale