conseils videoprojecteur

Ce qu’il faut rechercher dans un projecteur

Vous pouvez les installer près du mur comme un téléviseur, sans avoir besoin de faire passer des câbles par le plafond, tout en obtenant une image immersive de 120 pouces, ce qui est impossible avec un téléviseur, sauf si vous êtes très riche. Ils utilisent des lasers plus brillants qui ne doivent jamais être remplacés et, comme la lumière laser est collimatée, la mise au point est éliminée.

Ils sont aussi physiquement moins difficiles à installer qu’un projecteur monté au plafond, ce qui ne veut pas dire que l’installation est super facile. Pour obtenir un ajustement et un alignement parfaits de l’écran, vous devez les placer à une hauteur et une distance exactes de votre mur ou de votre écran. Cela peut être assez pénible, comme je l’ai découvert.

Source : http://www.comparatif-videoprojecteurs.com/

Vous devez également disposer d’un mur ou d’un écran parfaitement plat, car les projecteurs à focale ultracourte émettent un faisceau à angle aigu, de sorte que toute imperfection se traduit par des ombres. Pour cette raison, vous ne pouvez pas utiliser un écran déroulant, car il présente de légères ondulations.

Pour obtenir les meilleurs résultats, en particulier lorsque la lumière ambiante est importante, vous devez utiliser un écran anti-lumière ambiante (ALR). Ces écrans sont dotés de petites crêtes qui réfléchissent la lumière du dessous vers vos yeux, mais absorbent toute lumière (c’est-à-dire la lumière ambiante) provenant du dessus. Pour l’un de ces écrans, vous devrez prévoir un budget d’au moins 450 euros, voire plus. Certains projecteurs, notamment les modèles d’Epson et de HiSense, sont fournis avec des écrans ALR.

Luminosité et contraste

La luminosité des projecteurs de cinéma maison varie généralement entre 2 000 et 4 000 lumens, mais il faut prendre ces chiffres avec un grain de sel. Certains modèles peuvent atteindre 3 000 lumens ou plus, mais le fait de porter la lampe à ce niveau nuit à la qualité de l’image et à la durée de vie de l’ampoule. En outre, certains fabricants ont tendance à exagérer la luminosité maximale.

À titre de référence, de nombreux téléviseurs à écran plat 4K peuvent aujourd’hui atteindre une luminosité de 1 000 nits, mais les projecteurs grand public les plus lumineux n’affichent qu’entre 100 et 150 nits à l’écran. Ce n’est pas aussi grave que cela puisse paraître, car les images des projecteurs sont beaucoup plus grandes et destinées à être utilisées dans des pièces sombres, où vos yeux s’adapteront automatiquement à la lumière et « éclairciront » l’image.

Le contraste est également très différent sur les projecteurs. Contrairement aux téléviseurs OLED, les projecteurs ne permettent pas d’obtenir des niveaux de noir nuls à cause de la lumière ambiante, des reflets et d’autres raisons. Il n’est pas non plus possible d’avoir des zones de gradation locales comme sur les téléviseurs LED pour obtenir des noirs véritables. Certains projecteurs sont dotés d’un iris dynamique pour améliorer le contraste scène par scène, mais ils peuvent souvent produire un effet de « pompage », l’image s’assombrissant ou s’éclaircissant au milieu de la scène.

Montage et bruit du ventilateur

L’un des grands avantages des projecteurs à longue focale ordinaires est que vous pouvez monter le projecteur et l’écran au plafond, en utilisant zéro espace dans votre pièce. Si vous envisagez de le faire, n’oubliez pas de prévoir un support de montage et tous les câbles longs nécessaires, y compris une alimentation supplémentaire pour le Chromecast de Google. N’oubliez pas non plus qu’il est plus facile de monter un projecteur léger, et que les modèles DLP sont généralement plus légers que les modèles à technologie LCD.

Certains projecteurs sont plus bruyants que d’autres, et généralement, plus vous dépensez, moins le bruit est important. Bon nombre des nouveaux projecteurs DLP 4K, lorsqu’ils fonctionnent en mode 4K, sont particulièrement bruyants. Il y a une autre chose (cool) : si votre projecteur est facile à démonter et à remonter, vous pouvez l’emmener dehors pour des projections nocturnes magiques sous les étoiles.

HDR et résolution

En ce qui concerne les projecteurs, ces sujets pourraient faire l’objet d’un article entier. En fait, ils l’ont fait – pour une plongée plus profonde, jetez un coup d’œil aux excellents articles de Projector Central sur le HDR et la résolution.

En ce qui concerne la résolution, seuls les projecteurs onéreux disposent d’une résolution 4K native ; en effet, la plupart des cinémas utilisent encore des projecteurs 2K pour diverses raisons. Cependant, il existe de nombreux projecteurs DLP relativement bon marché qui utilisent le décalage des pixels pour atteindre la résolution 4K. Ce système émet chaque pixel quatre fois tout en le déplaçant à la position correcte pour une image 4K, le tout en moins de 1/60e de seconde. Ainsi, il affiche autant de pixels à l’écran dans le même laps de temps qu’un projecteur 4K natif, et visuellement, il est presque aussi performant.

Lire aussi : Comment choisir son chargeur batterie de voiture ?/Quelles différences y a-t-il entre l’ukulélé et la guitare ? /Pourquoi avoir un volant PC ?