nettoyer un vaporisateur weed

Comment nettoyer un vaporisateur cannabis ?

Le vaporisateur est souvent utilisé en aromathérapie et en phytothérapie. Le vaporisateur cannabis quant à lui, est utilisé pour la consommation de certains psychotropes et en même temps pour celle du cannabis. Le fait que cette dernière plante soit chauffée par l’action de la chaleur, en rend la consommation moins nocive.

Par ailleurs, un vaporisateur, çà s’entretient. Puisque, à fore d’être utilisé, son filtre en vient à être obstrué. La vapeur passe alors très difficilement par l’embout. Comment nettoyer un vaporisateur cannabis ?

Précautions générales

Il est avant tout recommandé de ne jamais plonger le vaporisateur cannabis dans du liquide. Qu’il s’agisse de l’eau ou pas, il est un appareil électronique. Il ne doit par conséquent pas avoir à se frotter à du liquide. Aussi, le vaporisateur cannabis doit être manipulé avec délicatesse, il ne faut par conséquent pas le laisser choir. Après utilisation, ne jamais en toucher le ressort métallique, vous pourrez facilement vous faire mal. Plus d’instruction sur l’entretien ici.

Le nettoyage de la chambre en céramique

C’est l’un des éléments constitutifs du vaporisateur cannabis. Pour procéder à son nettoyage, il faut déconnecter la batterie. Ensuite, se servir de la brosse pour le nettoyage en douceur de chacun des côtés de la chambre de chauffage. Veiller à ne pas passer la brosse jusqu’en bas. Veiller également à presser sur l’élément qui permet le chauffage.

Le nettoyage du filtre

Le filtre du vaporisateur cannabis est en céramique. Il est nécessaire d’utiliser une épingle ou un trombone. L’un ou l’autre de ces objets sera inséré dans les trous du filtre. Ces derniers doivent tous être pris en compte, de telle façon que tous les conduits par lesquels passe l’air soient dégagés. Enfin, essuyer correctement avec un chiffon.

Le nettoyage de l’embout

C’est par l’embout du vaporisateur que la fumée sort. Il doit donc être nettoyé au même titre que tous les autres éléments constitutifs de cet appareil. Ici, il faut se munir d’un coton-tige avec lequel la partie interne de cet embout sera nettoyée. Précisons qu’elle est en caoutchouc. Après l’étape du coton-tige, c’est celle de l’essuie-tout qui suit. Il doit être humide et servira au nettoyage de l’embout buccal.

A lire aussi : centrifugeuse et extracteur de jus : quelles différences?