dashcam 13

Dashcam : ce qu’il faut savoir pour bien choisir

Il existe une profusion d’informations disponibles sur la dashcam. Au milieu de tout ça, il faut pouvoir faire le tri et retenir l’essentiel. Une bonne Dashcam, c’est ce qu’elle a dans le vendre. C’est ça qui fait toute la différence. Après, pour le look, on peut toujours se débrouiller.

Pour tout connaître sur la dashcam, venez voir ici

La qualité de l’image

Plus la définition est élevée, mieux s’en porte l’image. Pour ça, rien de mieux que le full HD. Mais une bonne résolution est inutile sans une capacité de compression à la hauteur.

L’ouverture de l’objectif de la dashcam doit être suffisamment rapide pour enregistrer le plus d’images possible en une seconde afin de distinguer sur un véhicule roulant à grande vitesse les informations nécessaires à son identification. Une ouverture de f2.0 permet de déplacer clairement le minimum de 30 images par seconde.

Le GPS

Une dashcam sera un peu inutile quand-même sans GPS. Pour recouper les événements des images et les informations enregistrées dans la mémoire interne, le GPS devient crucial. Si on s’est entendu sur l’indispensabilité de ce dernier, l’autre chose c’est de choisir un appareil avec un GPS qui en vaut la peine. L’idéal est que l’antenne soit intégrée à l’appareil. Exit les modèles en deux pièces pas ergonomiques du tout.

à Voir aussi : chaise de bureau

Le stockage

Certaines de ces caméras ont une mémoire internes ais c’est plutôt rares. Comme les appareils photos numériques, les Dashcam enregistrent tout sr une micro carte mémoire avec laquelle elles sont livrées. Leur taille est variable. Si celle de votre appareil ne vous convient pas, il vous suffira d’en prendre une autre avec une capacité plus grande. Après, il faudra penser à l’adaptateur pour la lecture.

Le microphone

C’est une option facultative qui vous permettra d’enregistrer toutes les conversations menées dans la voiture, pour recouper aux mieux les version en cas de litiges.

à Voir aussi : dashcam france