meilleur collier de dressage

Comment éviter que mon chien ne morde ?

Quand ils sont encore jeunes, les chiots entre eux se mordillent en s’amusant. Si l’habitude ne leur est pas retirée, ils continuent à mordiller jusqu’à l’âge adulte où les crocs sont plus douloureux. Pour éviter que cela n’arrive, vous devez agir tant que votre chien est encore un chiot. La technique n’est pas très complexe, mais elle n’en demeure pas moins efficace.

L’exclusion

Un chien qui mordille ne le fait pas forcément pour faire mal. C’est encore plus vérifié s’il mordille son maître quand il joue avec lui. Si vous venez de prendre un chiot et que vous remarquez qu’il vous mordille, votre réaction doit être automatique. Il s’agit d’une punition destinée à l’éduquer. Cette méthode s’appelle « l’inhibition de la morsure » et est pratiquée par les chiots entre eux.

A étudier : www.clinique-lille-stmaurice.fr/Content.aspx?code=28824&parent=28611

En effet, quand les chiots s’amusent entre eux, ils se mordillent forcément. Quand cela arrive, le chiot qui aura subi une morsure trop forte ne reste pas sans réagir. Il pousse un cri, un jappement différent de ceux qu’il pousse quand il s’amuse et il ne joue plus avec le chien qui l’a mordu trop fort. Ce dernier associe cette exclusion à sa morsure et prend conscience de la puissance de ses dents.

Quand il s’agit de votre chiot et de vous, vous devez agir de la même manière. En d’autres termes, si votre chien vous mordille, vous devez lancer un cri d’alerte assez audible et offrir une indifférence complète au chiot. Vous pouvez vous éloigner de lui pendant une certaine période courte, avant de lui accorder de nouveau votre attention. L’effet sera rapide. Cependant, il devra en être toujours, souvent.

La cohérence dans la punition

La punition de l’exclusion ne doit pas être une punition aléatoire. Elle doit être automatique à chaque coup de morsure. Il n’est pas conseillé de punir le chien en cas de morsure, mais d’accepter qu’il vous mordille quelque temps plus tard. Le chien associe ses actes à vos réactions. Vous devez alors être obligatoirement cohérent : soit totalement pour, soit totalement contre.

La cohérence va aussi dans le sens de toute la famille. Si vous pratiquez l’exclusion alors que le reste de la famille accepte les morsures, le chien n’arrivera pas à comprendre et ne cessera jamais de vous mordiller. Alors, les membres de la famille doivent tous adopter la même politique face à l’éducation du chiot. Quand il est déjà grand, l’exclusion prendra plus de temps à être efficace. D’autres méthodes sont alors possibles.

A repérer aussi : Comment choisir son masque de surface ?

Les solutions alternatives au collier de dressage

L’exclusion est la méthode la plus efficace quand le chien vous mordille. Toutefois, 2 autres méthodes peuvent être associées à l’exclusion. IL s’agit, d’abord, de l’achat de jouet à mâcher. Quand le chien est habitué à mordiller, il faut lui offrir quelque chose qu’il pourra mâchouiller sans punition. Là, il ne sera pas puni en mordillant le jouet, mais il le sera en vous mordillant. Pour les chiens adultes, cette technique est très efficace.

L’autre méthode moins orthodoxe et moins efficace est celle de la morsure. Un chiot qui n’a pas compris l’exclusion, doit subir à son tour une morsure à l’oreille par son maître. Dans ce cas, très rarement, la morsure légèrement douloureuse lui fera prendre conscience de son mauvais acte.

Lire attentivement